Passer au contenu principal

Financement et innovation

Retour à mes résultats

 

""
 
 
Crédit d’impôt, fonds propres, subventions... les aides directes ou indirectes à l’innovation sont multiples et il n’est pas aisé de s’y retrouver. Une démarche rigoureuse s’impose pour bien préparer son projet de financement.
 
 
 

1 - IDENTIFIER LES AIDES


De nombreux dispositifs de soutien à l’innovation peuvent être sollicités : crédit d’impôt innovation, crowdfunding, diagnostic Innovation, ou encore prêt d’amorçage, prêt innovation, etc. Certains ciblent des catégories d’entreprises, que ce soit par leur taille (micro et petites entreprises, jeunes entreprises innovantes, etc.), le statut du créateur (salarié repreneur, demandeur d’emploi, étudiant) ou la nature de l’innovation. L’Ademe octroie des aides pour les projets contribuant à la transition énergétique et écologique. Sachez que les subventions sont très demandées, ce qui limite vos chances d’en obtenir.
En revanche, certaines aides publiques ont un effet d’entrainement sur les financements privés : Bpifrance estime ainsi que 1 euro d’aide à l’innovation accordée par ses soins s’accompagne de 2,1 euros de financements tiers. Pour en savoir plus sur les aides spécifiques aux projets innovants : bpifrance-creation.fr
 

2 - SOIGNER VOTRE CANDIDATURE AUPRÈS DES ORGANISMES FINANCEURS

 
Vous pensez que votre nouveau produit ou service est innovant. Mais le sera-t-il aux yeux des organismes financeurs ? Si nécessaire, augmentez les fonds propres de votre structure par un prêt d’honneur avant de solliciter un organisme comme Bpifrance pour bénéficier de subventions ou d’un prêt. Les prêts d’honneur octroyés par des organismes comme Réseau Entreprendre ou Initiative France sont attribués directement au dirigeant, sans garantie. Un conseil primordial : ne sous-estimez pas vos besoins. Avoir les fonds nécessaires dès le démarrage vous permettra de sécuriser le lancement de votre activité en anticipant les écarts de trésorerie. Et vous rassurerez les organismes financeurs en évaluant correctement vos besoins de financement. Mettez également en avant la qualité́ des profils de votre équipe et démontrez le marché́ potentiel de votre produit ou service innovant. Pour que votre dossier émerge, il faut que sa cohérence saute aux yeux.
 

3 - SE FAIRE ACCOMPAGNER

 
N’hésitez pas à vous faire aider par la chambre de commerce et d’industrie locale, les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation du travail et de l’emploi ou par un cabinet de conseil spécialisé. Ce dernier peut identifier les aides auxquelles vous avez droit et prendre en charge le montage de votre dossier. Il se rémunèrera une fois le financement obtenu.
 
 

FINANCEZ VOS INVESTISSEMENTS IMMATÉRIELS

 
Véritable couteau suisse, le prêt Innov&Plus couvre toutes les dépenses engagées sur un projet à caractère « innovant » quelle que soit leur nature (acquisition de machines et matériel, formation, frais de R&D, etc). Banque populaire a été le premier réseau de banques privées à financer l’immatériel dès 2014, permettant ainsi de soutenir plus de 2 500 projets d’innovations.
 
 
Le présent financement bénéficie du mécanisme de garantie « lnnovFin SME Guarantee Facility » avec l’appui financier de l’Union Européenne grâce aux Instruments Financiers Horizon 2020 et au Fonds Européen pour les Investissements Stratégiques (EFSI) établi par le Plan d’investissement pour l’Europe. Le but du EFSI est d’aider à soutenir le financement et l’implantation d’investissements productifs dans l’Union Européenne et de s’assurer du développement de l’accès au crédit.
 
 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.cockpit.banquepopulaire.fr

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
Partager :  Partager par e-mail
Envoyer cette page par e-mail



Séparer les adresses e-mail par des points virgules




acces directs
Contacter un conseiller