Passer au contenu principal

PME et ETI françaises : des modèles de croissance à réinventer


 

​Communiqué de presse du 30 mai 2016

PME et ETI françaises : des modèles de croissance à réinventer

 
Les travaux de BPCE L’Observatoire montrent que la croissance en taille n’est plus une priorité absolue pour les dirigeants de PME et ETI. Ils privilégient souvent la pérennité via un choix de consolidation financière, au détriment de l’investissement. D’ailleurs, depuis plus d’une décennie, malgré un profond renouvellement interne, le parc est resté stable à la fois au total et par catégorie d’effectif. Au-delà d’une politique de la taille, certes justifiée mais aujourd’hui largement incantatoire, l’étude oriente la réflexion vers des politiques non discriminantes avec une double finalité : lever l’inhibition des dirigeants à investir et développer des écosystèmes entrepreneuriaux facilitant l’accès à l’internationalisation et le travail en réseau.

TOUT SE TRANSFORME MAIS RIEN NE CHANGE 

C’est l’un des paradoxes mis en lumière par les travaux démographiques de BPCE L’Observatoire : alors que les mouvements d’entrées et de sorties du parc de PME et ETI françaises ont été très importants, le nombre de PME et ETI, quant à lui, est resté incroyablement stable sur la décennie. Le stock n’a évolué que de 0,33 % par an entre 2003 et 2014. Ainsi, tous les trois ans, le parc s’enrichit de 20 % d’entités nouvelles (créations, transformations de TPE en PME) mais subit, dans le même temps, des pertes dans les mêmes proportions (passage de PME en TPE et disparitions). Des flux considérables qui concernent également le nombre d’entreprises changeant de catégorie de taille à l’intérieur même du périmètre : 23 % d’entre elles sont ainsi passées d’une classe d’effectif à une autre. Et pourtant, ce profond renouvellement n’a produit que peu d’effet sur le nombre total des PME et ETI françaises et sur la structure par taille du parc. Comme si le marché était circonscrit, sans élargissement possible par de nouveaux débouchés…
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
Partager :  Partager par e-mail
Envoyer cette page par e-mail



Séparer les adresses e-mail par des points virgules




acces directs
Contacter un conseiller