Passer au contenu principal

Succession


Transmettre son patrimoine : les clés pour comprendre et agir

Se préparer à transmettre son patrimoine c’est d’abord comprendre les règles qui régissent les successions.
On a tendance à penser que la transmission de son patrimoine s’organise sans que l’on ait réellement à s’en soucier ! C’est en partie vrai : le code civil privilégie la transmission « par le sang » en protégeant, avant tout, les intérêts des enfants et, dans une moindre mesure, ceux du conjoint survivant. Mais il existe encore un espace de liberté qui vous permettra de faire en sorte que votre patrimoine (ou certains biens ou droits)  soit transmis aux héritiers que vous aurez désignés, dans des conditions fiscales plus favorables et au moment que vous choisissez. Il est donc préférable de préparer cette transmission.
Mais, pour cela, il faut bien connaître les règles civiles et fiscales qui s’appliquent en matière de transmission : à qui puis-je donner ? Quand ? Sous quelle forme ? Dans quelles proportions ?  Comment protéger mon conjoint ou un tiers ? Quel est le coût de la transmission ? Qu’en est-il de l’assurance-vie ?
 
Transmettre son patrimoine c’est penser à aider ses proches :
 > son conjoint : notamment par l’aménagement de son régime matrimonial pour renforcer ses droits au moment du décès ou en lui attribuant prioritairement certains actifs (ex par la résidence principale)
> ses enfants : soit en provisionnant les droits de succession qu’ils auront à payer (en particulier grâce à l’assurance vie), soit au moment où ils en ont le plus besoin (notamment en profitant de tous les avantages fiscaux des donations).
 
Transmettre son patrimoine ne doit pas être synonyme de perte d’autonomie financière ou de destitution de l’ensemble de ses avoirs.
 Même si aider ses enfants est le souhait de la plupart des parents, la nécessité toujours plus ressentie d’assurer sa propre autonomie financière et celle de la personne avec qui l'on vit freine la générosité intergénérationnelle et pousse à la prudence. Pourtant, transmettre un patrimoine sans remettre en cause son niveau de vie, c’est possible !
 
Certains outils permettent de préparer l’avenir de ses proches sans pour autant se dessaisir, s’appauvrir ou encore perdre le contrôle sur le patrimoine ou les revenus associés. En fonction de votre situation et de vos besoins, un conseiller en gestion de patrimoine est à votre disposition pour vous présenter l’ensemble de ces outils.
 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
Partager :  Partager par e-mail
Envoyer cette page par e-mail



Séparer les adresses e-mail par des points virgules




acces directs
Contacter un conseiller