Passer au contenu principal

La banque de la voile


 

Armateur de voiliers de compétition depuis 1989, partenaire de la Fédération Française de Voile depuis l’an 2000, la Banque Populaire a réaffirmé son engagement dans la voile jusqu’en 2016. Après une année 2012 riche en événements et en émotions comprenant notamment le Trophée Jules Verne, les Jeux Olympiques, la tournée en Méditerranée des Pen Duick et le Vendée Globe, elle confirme ainsi son soutien à un sport, des hommes et des projets qui portent les valeurs de performance, de liberté et de partage. 
 

   

Un partenaire engagé dans la durée

Depuis près de 25 ans, la Banque Populaire mène une politique de sponsoring dans la voile en étant compétiteur et soutien au développement de ce sport. Cette stratégie originale fait d’elle un acteur impliqué dans toutes les dimensions de la voile, de l’initiation en club à la compétition du plus haut niveau et ce, sur l’ensemble du territoire français. 


Un nouveau challenge : la Route du Rhum sur le Maxi Trimaran Solo Banque Populaire VII 

 
Forte de son expérience sur différents supports et d'une collaboration riche avec de grands marins, la Banque de la Voile a fait flotter son pavillon sur les plus grandes épreuves et sur tous les plans d'eau du monde.

 

En 2008, avec le lancement du plus grand trimaran océanique au monde, le Maxi Banque Populaire V, elle s’était lancée un défi.
Le 6 janvier 2012, au terme d'un mois et demi de lutte contre le temps et les océans, le Maxi Banque Populaire V, skippé par Loïck Peyron, est devenu le nouveau détenteur du Trophée Jules Verne, le record du tour du monde à la voile en équipage, sans escale et sans assistance. 


C'est dans le même esprit qu’elle a souhaité, en 2011, s’engager aux côtés d’Armel Le Cléac’h, l’un des plus brillants skippers français, dans un programme IMOCA/Vendée Globe. Arrivée second de ce Vendée Globe, après une magnifique course marquée par une bataille en tête de course pendant 78 jours, Armel rejoint les Sables d’Olonne le 27 janvier 2013 seulement 3 heures derrière le leader, un écart historique.  


Il va maintenant relever un nouveau challenge en prenant la barre du Maxi Trimaran Solo Banque Populaire VII. Acquis en janvier 2013 par Banque Populaire, ce navire au palmarès exceptionnel en équipage et en solo, sera la nouvelle monture d’Armel Le Cléach jusqu’en 2014.

Le Maxi Trimaran Solo Banque Populaire VII est, à ce jour, le plus grand trimaran océanique du monde manœuvrable par un seul homme et pouvant participer à la Route du Rhum. Il entre dans la flotte Banque Populaire avec pour objectif de porter haut les couleurs de la Banque de la Voile dans la plus célèbre des transatlantiques mais aussi pour tenter de battre quelques-uns des records en solitaire.

D’ici là, Armel Le Cléac’h et Banque Populaire seront, le 2 juin 2013, au départ de la Solitaire du Figaro. Double vainqueur de l’épreuve, Armel revient sur le circuit Figaro en compétiteur accompli pour tenter de conquérir un troisième titre.

Ces deux bateaux sont préparés au sein du Team Banque Populaire. Installé à Lorient au cœur de la Base de Kéroman, à quelques pas de la Cité de la Voile Eric Tabarly, le Team Banque Populaire, dirigé par Ronan Lucas, est une équipe technique et sportive reconnue pour son excellence.


 

Un fort engagement auprès de la FFVoile pour le développement du sport

 

 

Partenaire de la Fédération Française de Voile, Banque Populaire participe depuis l’an 2000 au développement de la voile en soutenant toute la filière sportive. Présente aux côtés de ceux qui naviguent, elle aide, par son action, chaque passionné à découvrir la voile, se perfectionner et s’aligner au départ de compétitions.

Ainsi, au-delà du soutien à la Fédération, elle agit dans la proximité en cofinançant des matériels pour les clubs et les écoles de voile et leur permet de développer leurs activités au service de tous.

C'est ainsi qu’en 12 ans de partenariat elle a cofinancé l’acquisition de plus de 30 000 gilets de sauvetage, 1000 bateaux, 7000 voiles et 100 000 tenues officielles ou dotations pour les entités affiliées à la FFVoile. Dans le même esprit, elle subventionne les principaux championnats nationaux qui réunissent les clubs de tout l’Hexagone et des DOM-TOM.

Le dispositif d’accompagnement de la voile en France est démultiplié dans la proximité par les Banques Populaires régionales qui se sont engagées depuis de nombreuses années auprès des ligues régionales de voile. À ce jour, les Banques Populaires soutiennent 25 ligues régionales de voile, 12 comités départementaux et de nombreux projets locaux.
 
 
 

 
 

 

​« Esprit bleu, cœur olympique » jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio 2016

 

Dans le cadre du partenariat avec la FFVoile, Banque Populaire soutient les athlètes de l’Equipe de France de voile Olympique ainsi que ceux de l’Equipe de France de funboard. Après les 2 médailles aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, les 3 médailles aux Jeux de Pékin en 2008, celle de Jonathan Lobert à Londres en 2012 et les nombreux titres internationaux remportés par ces deux équipes, la Banque de la Voile continue donc fidèlement de s’engager auprès de ceux qui défendent au plus haut les couleurs de la France.

Ce partenariat est en parfaite cohérence avec celui développé par la Banque Populaire au sein du Groupe BPCE avec le Comité National Olympique et Sportif Français et l’Equipe de France Olympique.

Il conduira la Banque Populaire jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

 

Les Banques Populaires mécènes de l’Association Eric Tabarly

 
En 2003, Banque Populaire est devenue le mécène de l’Association Eric Tabarly et s’est engagée auprès d’elle afin de participer à son action pédagogique et d’aider à la restauration des mythiques Pen Duick. En 2013, les Banques Populaires renouvellent cette convention pour une durée de 3 ans.
 

 

 

 

En soutenant l’Association Eric Tabarly et la restauration des Pen Duick, les Banques Populaires montrent leur attachement à l’histoire de leur territoire mais aussi leur implication dans la préservation des patrimoines maritimes. Avec plus d’un siècle d’existence pour la célèbre « petite tête noire » et des histoires de mer qui ont fait rêver des générations de navigateurs, la flotte des Pen Duick fait partie du patrimoine national. Les Banques Populaires affirment par ce mécénat  leur volonté de faire perdurer l’héritage d’Eric Tabarly et de le partager avec tous.
 
 
 

 
 

 

Au-delà du sponsoring, un engagement au service de la filière nautique

 


Par son action dans le monde de la voile, la Banque Populaire participe au développement de la filière nautique. Les innovations auxquelles collabore le Team Banque Populaire mais aussi les nombreux fournisseurs spécialisés auxquels il fait appel, témoignent de l’excellence des entreprises du secteur nautique français et aident à leur développement. Banque Populaire considère ainsi qu’armer sur toutes les mers du globe des bateaux résultant du savoir-faire des entreprises françaises témoigne de leur dynamisme et de leur qualité.


La Banque Populaire s’affirme plus que jamais comme la Banque de la Voile et du Nautisme. Elle affiche l’ambition de permettre à tous les passionnés de partager le plaisir de naviguer et de rêver en suivant des courses mythiques sur des bateaux d’exception menés par des hommes talentueux et déterminés.  
 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 
Partager :  Partager par e-mail
Envoyer cette page par e-mail



Séparer les adresses e-mail par des points virgules




acces directs
Contacter un conseiller