Passer au contenu principal

Réduire son empreinte environnementale


Une banque qui réduit son empreinte environnementale

Empreinte carbone
Engagée dans une démarche de réduction de son impact sur l’environnement, la Banque Populaire Méditerranée réalise chaque année son bilan carbone. Cette démarche lui permet de connaître annuellement le niveau et l’évolution de ses émissions et d’avoir une référence fiable pour l’établissement d’un plan de réduction des émissions GES local.

La réduction de l’empreinte environnementale de la Banque Populaire Méditerranée dans son fonctionnement s’inscrit en cohérence avec l’objectif du groupe BPCE de diminuer ses émissions carbone de 10% d’ici 2020.
 
Transports professionnels
Les transports professionnels sont l’un des postes les plus importants en matière d’émission de gaz à effet de serre et de consommation d’énergie.
Dans le cadre des déplacements professionnels et domicile - travail, l’entreprise encourage ses salariés à moins utiliser les transports ou à faire l’usage de moyens de transports plus propres.
Afin de mieux gérer les consommations d’énergies liées au déplacement de ses salariés, la Banque Populaire Méditerranée a lancé un Plan de Mobilité (PDM) sur quatre sites. Ce PDM a donné lieu à un plan d’actions lié au transport de ses salariés lors de leurs déplacements domicile/travail et professionnels.
 
Consommation d’énergie
Consciente des enjeux inhérents au changement climatique et à la pénurie énergétique, la Banque Populaire Méditerranée poursuit la mise en œuvre de différentes actions visant à inciter ses collaborateurs à limiter leurs consommations d’énergie sur ses principaux sites, à réduire sa consommation d’énergie et améliorer l’efficacité énergétique de ses bâtiments.
 
Le site central de Marseille Pythéas est un immeuble labélisé Haute Qualité Environnementale (HQE) et Bâtiment Basse Consommation (BBC) de 18 200 m2. Il est notamment équipé de 6 panneaux solaires, d’un système de récupération de l’énergie pour limiter les dépenses énergétiques de chauffage et de climatisation, et de toits végétalisés pour favoriser l’isolation du bâtiment.
Le siège de Nice Arénas dispose lui d’un système de géothermie pour la climatisation du bâtiment.
En agences, la Banque Populaire Méditerranée déploie peu à peu la domotique pour un pilotage intelligent de la lumière, du chauffage et de la climatisation.
 
La prévention et gestion des déchets
La Banque Populaire Méditerranée respecte la réglementation relative aux mesures de prévention, recyclage, réutilisation et autres formes de valorisation et d’élimination en s’assurant de son respect par ses sous-traitants en matière de déchets de papier, de métal, de plastique, de verre et de bois et de déchets électroniques et électriques (DEEE).
Pour cela, la Banque Populaire Méditerranée a par exemple déployé des dispositifs de recyclage de ses principaux déchets.
 
Tous les papiers mis au pilon par les collaborateurs de la Banque Populaire Méditerranée sont détruits par un prestataire agréé puis recyclés. Les cartes bancaires retournées par nos clients sont détruites puis recyclées. Les toners usagés sont récupérés et recyclés.
Le tri sélectif des déchets a été lancé en test sur le site de Marseille Pythéas en 2019 et sera progressivement déployé aux autres sites centraux en 2020 et aux agences.
 
En projet en 2020-2021
De plus, dans le cadre de son Plan d’actions RSE 2020-2021, les principaux axes de travail de la Banque Populaire Méditerranée sur ces sujets sont :
  • Réduction de l’empreinte numérique
  •  Déploiement du tri sélectif
  • Réduction du plastique et des déchets de carton
 
 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 

 

 
 
 

 
 
Partager :  Partager par e-mail
Envoyer cette page par e-mail



Séparer les adresses e-mail par des points virgules




acces directs
Contacter un conseiller